La lumière laser vaporise tissus prostatiques ont

Accueil » Disciplines » Urologie » Médecine de la recherche » Laser vaporise tissus prostatiques ont 0 Formulaire de recherche Recherche Troubles de la Miction La lumière laser vaporise tissus prostatiques ont 02.05.2014 La lumière laser vaporise tissus prostatiques ontProf. de Marc-Oliver Grimm, Directeur de la Clinique d’Urologie de l’UKJ. Photo: UKJ/Szabo

Elle rencontre déjà des Hommes à partir du Milieu des années 30, et à partir de 50 Ans, est déjà un Homme sur deux touchés. Elle n’est pas méchante, elle limite néanmoins la qualité de Vie des Hommes touchés fortement: Les tumeurs bénignes de la Prostate.

L’une des Conséquences de l’hypertrophie bénigne de la Prostate est plus fréquent d’Uriner. De nuit, les personnes doivent toutes les deux Heures sur les Toilettes. Dormir? Un meuble. De nouvelles Procédures comme par exemple un Laser de Vaporisation du Tissu peuvent aider et les Risques d’une Opération classique, le réduire. Prof. de Marc-Oliver Grimm, Directeur de la Clinique d’Urologie de l’hôpital Universitaire d’Iéna (UKJ), qui a été l’une des premières grandes Études internationales, le nouveau Laser impliqués. Depuis près d’une Année, le centre hospitalier universitaire de Thuringe « Green light Laser de dernière Génération. Un long séjour à l’hôpital, dit-il, qu’il n’est pas nécessaire. Le Laser n’est toutefois pas la seule option de Traitement pour les Hommes concernés.

Grimm explique ce qu’est une hypertrophie bénigne de la Prostate qui se passe exactement: « Juste en dessous de la Vessie commence l’Urètre. De la Prostate, aussi connu comme la Prostate, de la ferme. Au Cours du processus de Vieillissement, la Prostate peut augmenter: Le supplémentaires resserre les Tissus, puis l’Urètre et d’appuyer sur la Vessie.“ Pas seulement gênant Boite de nuit sur les Toilettes, parmi les Conséquences de la Maladie. Aussi un Affaiblissement du flux urinaire, une vidange vésicale incomplète, et donc un risque accru d’Infection peuvent, entre autres, avec l’hyperplasie bénigne de la Prostate aller de pair. Le Terme médical est « hypertrophie Bénigne de la prostate ».

Augmentation du risque d’Infection chez les Mictions incomplètes
À côté de l’Intervention chirurgicale, la Prostate est réduit, ont été, ces dernières Années, en douceur, de la mini-invasive Procédure établie. Une option de Traitement Avec le laser Green light », le Tissu est vaporise et/, donc s’évapore. Ici aussi, cependant, est toujours une Anesthésie est nécessaire. « L’Intervention est toutefois nettement plus doux que d’une Résection chirurgicale, Normalement, les Patients en moins de cinq Jours, de quitter la Clinique. Par l’Étude, à l’Hôpital universitaire d’Iéna, la seule Clinique, en Thuringe, impliqué a été clairement démontré par le fait que le Lasereinsatz d’une qualité équivalente Résultat d’une Opération ne peut être obtenu sans les éventuels impacts d’une Opération classique“, la Jenaer Urologue. Près d’une Heure, le traitement au laser, le UKJ. La dernière Lasergeneration dispose d’une élargi Faisceau laser pour réduire le temps de OP-Temps.

À côté de la Chirurgie et le traitement au laser est de l’hôpital Universitaire d’Iéna, mais également une troisième option de Traitement Disponible, chez des Patients ensemble de Urologues et des Radiologues de soins. Il s’agit de la « Prostate-Embolisation ». Ici était le UKJ selon ses propres Indications, l’une des premières Cliniques en Allemagne, dans les Patients sur ce Chemin traitée. Cette Méthode radiologique est un Cathéter sous Anesthésie locale sur la Barre de la Prostate-Artère poussé. De minuscules Kunststoffkügelchen, dite de Microparticules, d’interrompre le Sang et en Oxygène dans la Tumeur, les Vaisseaux sont désertes. Dans un délai de quelques Semaines rétrécit la Prostate et les Plaintes. Grimm: « Cette faible risque, et mini-invasive est particulièrement indiqué pour les Patients, mais aussi pour d’autres Maladies, par Exemple, Hémophiles ou pas d’Anesthésie. »

Quelle Option pour quels Patients au mieux, il faut décider au cas par Cas. Grimm: « l’Important est d’abord individuelle, de Consultation médicale et de Décision des Patients. »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *