De nouveaux Pilotes lors de la Nebennierenkarzinom identifié

Accueil » Disciplines » Urologie » Médecine de la recherche » Nouveaux pilotes lors de la nebennierenkarzinom identifié Formulaire de recherche Recherche La recherche en génomique De nouveaux Pilotes lors de la Nebennierenkarzinom identifié 19.05.2016 NebennierenkarzinomLes tissus d’un Nebennierenkarzinom Coupe au Microscope. Les Zones bleues sont les Noyaux et le Cytoplasme est de couleur lilas. Photo: Centre Hospitalier Universitaire De Würzburg

De wurtzbourg, des Cancérologues ont, en Coopération avec l’international Cancer Genome Atlas Research Network nouvelle génétique de Pilotes lors de l’Nebennierenkarzinom identifié. Les Scientifiques européens ont été de Würzburg et de coordination.

Les groupes de recherche à partir de 39 Institutions en Europe, en Amérique du nord, Amérique du sud et l’Australie ont des Échantillons de 91 Nebennierenkarzinomen recueillies et étudiées. Ils ont mené une vaste Analyse génomique en tant que Partie de la prestigieuse « Cancer Genome Atlas Research Network ». Leurs Résultats publiés par les Chercheurs dans le Fachzeitschift « Cancer Cell ». Les Chercheurs européens du Projet mondial ont été de Würzburg et de coordination.
 
Nombre de génétique connue Pilote doublé
 
L’Étude identifie plusieurs nouveaux Gènes, à la Naissance de Nebennierenkrebs. Il est de fait que le Nombre de génétique connue des Pilotes à travers l’Étude du double.
 
« Ces Données ont un Impact sur le Diagnostic et le Pronostic du Nebennierenrindenkarzinoms. Ils nous permettent de profondeur dans la Biologie de la Maladie de regarder et de comprendre comment ces nouvelles Mutations génétiques à l’Nebennierentumorentstehung et de la Progression de la Maladie », explique le professeur. Martin Fassnacht, le Chef d’Endocrinologie de l’hôpital Universitaire de Würzburg et européen, Coordinateur de l’Étude.
 
La Collaboration est la Clé de la Réussite de ce Projet. Le Nebennierenrindenkarzinom concerne chaque année, en moyenne, seulement deux Personnes par Million dans le monde entier. Parce que la Maladie est si rare, traite d’une Institution seul par an, pas assez de Patients significatifs, faire de la Recherche. « Nous travaillons depuis l’Année 2003 fait Nebennierenkrebsnetzwerke construire », dit Fassnacht.
 
En 2003, il a été à l’Initiative du centre de Gravité d’Endocrinologie et de Diabétologie de la Baie de Würzburg, l’Allemand Nebennierenkarzinom Registre établi, en 2009, le premier Réseau Européen pour l’Étude de la adrénal Tumeurs a été intégré. Par conséquent, le Groupe de Wurtzbourg et de ses Partenaires européens immédiatement ce que le Cancer Genome Atlas Research Network, l’Exploration de l’Nebennierenrindenkarzinoms que son premier Projet sur les Cancers rares annoncé.
 
Une nouvelle Compréhension
 
L’Étude a révélé beaucoup de Connaissances, explique le Dr Silviu Sbiera, l’un des acteurs des sciences Hormonforscher de Würzburg. L’un des plus passionnants de Mutations a été dans le Gène de la « ZNRF3 » trouvés. Jusqu’à 20% de l’échantillon étudié Nebennierenkrebsproben présentent une Mutation dans ce Gène.
 
En outre, l’Étude montrent que les Mutations, les cas d’hyperplasie bénigne de la Nebennierenrindenerkrankungen ont participé, un Rôle dans l’Émergence de Nebennierenkrebs pourraient jouer.
 
Une autre conclusion importante est que beaucoup de Nebennierentumoren une Duplication du Génome entier: « Un Phénomène dans lequel chaque Chromosome dans un Génome est dupliqué », dit Sbiera. Cela reflète l’Instabilité du Krebsgenoms contre, les Nebennierenkrebs particulièrement marquée.
 
« Si nous pouvons comprendre les Mécanismes, cela nous aider peut-être de nouvelles possibilités Thérapeutiques » dit Fassnacht, d’autres Études cliniques pour Nebennierenkarzinom dirige.
 
Les Progrès futurs dans le Traitement de
 
Les Chercheurs ont identifié trois différents sous-Types de l’Nebennierenrindenkarzinoms – en fonction de votre Altérations moléculaires. Ces sous-Types de marchandises différentes chances de Survie des Patients associés. Cela suggère que moléculaire de Biomarqueurs pourraient être utilisés pour identifier des Patients, qui est probablement une Forme plus agressive de la Maladie. Ces Patients pourraient ainsi d’un plus adaptées Thérapie bénéficier.
 
« Nos Résultats jusqu’à présent, le plus complet Caractérisation de la Nebennierenrindenkarzinome et peut-être les Clés pour une meilleure Thérapie », dit Sbiera.
 
Les résultats sont « open source », publié
 
Les Données complètes de ce Projet ont été librement accessibles, les Bases de données publiées, de sorte que chaque Chercheurs dans le monde peut y accéder, afin de développer de nouvelles Idées, à une meilleure Compréhension de ce Type de Cancer.
 
Cette « Open Source « Pensée » est particulièrement important pour Nebennierenkrebs-Spécialistes. Les taux de Survie des Patients atteints de Nebennierenrindenkarzinom sont très faibles, car la Maladie est souvent trop tard diagnostiqué. De plus, la Rareté de cette Maladie, depuis les Années 1970, pas de nouveaux Traitements plus développés.
 
« Nous sommes très motivés, sur la Base des expériences nouvellement acquises suite à des recherches, car ils ont un Potentiel de croissance considérable. Les Résultats de ce Travail, nous l’espérons, de nouvelles Découvertes dans l’Étude de Nebennierenrindenkarzinoms, ainsi que d’autres Cancers de la Voie de chemins de fer », dit Fassnacht.
 
Publication:
Zheng S, Cherniack AD, Dewal N et al. Comprehensive Pan-Génomique Characterization of Adrenocortical Carcinome. Cancer Cell 2016 May 9;29(5):723-736. doi: 10.1016/j. ccell.En 2016.04.002.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *