De la recherche avec des Partenaires en Afrique

Accueil » Disciplines » Pneumologie » Médecine de la recherche » la Recherche de partenaires de l’afrique Formulaire de recherche Recherche La tuberculose: De la recherche avec des Partenaires en Afrique 09.06.2015 De la recherche avec des Partenaires en AfriqueFaites des recherches avec des Partenaires en Afrique. Photo: © Andrea Young

Le Centre Allemand de Infektionsforschung (DZIF) est l’un des cinq nouveaux afro-allemande des Réseaux de recherche impliqués.

Sous le Nom de « TO-Sequel », le BMBF la Recherche de la Tuberculose et de leur Impact sur la Santé publique. La tuberculose fait partie des Maladies que les Gens en Afrique, particulièrement tendre. Dans l’ensemble, les Réseaux d’ici 2020, environ 50 Millions d’Euros mis à Disposition.
 
Jusqu’à 50% des traités avec des Antibiotiques de cas de Tuberculose développer chronique des poumons. Celles-ci conduisent à d’importantes Déficiences physiques, souvent avec plus d’ (socio-économiques) des Coûts de pair. Il existe de par le monde jusqu’à présent, peu de Données à partir de prospective à long terme des études, les Causes des maladies chroniques Dommages de cas de Tuberculose à examiner.
 
« Le Réseau et associés à des Moyens supplémentaires nous permettent de Comorbidités et Facteurs de risque Langzeitkomplikationen de la Tuberculose sur le Lieu de l’examiner et de nouvelles approches Thérapeutiques, et d’élaborer, Prof. Dr andrea young convaincu. Il est allemand, est l’Interlocuteur « TO-Sequel » et coordonné à la LMU de Munich, dans le Cadre du DZIF un Centre international pour la Tuberculose et le SIDA. Avec les DZIF Professeurs, le Dr Stefan Niemann et Ulrich Schaible, du centre de recherche Borstel, les Échantillons étudiés.

Seulement la Détection précoce des Facteurs individuels de risque permet d’obtenir une Guérison complète, et peut, à long terme, de renforcer les Systèmes de santé publique. Le Réseau « TO-Sequel » qui regroupe les Pays de la Tanzanie, le Mozambique, la Gambie et l’Afrique du sud.
 
Au total, étaient au ministère de la recherche 70 Demandes pour les afro-allemands Réseaux ont été déposés, dont cinq ont réussi. La priorité est à la Lutte contre les Maladies, les Gens en Afrique, particulièrement en danger. Cela comprend, outre la Tuberculose, le VIH/SIDA que l’on appelle « maladies tropicales négligées », comme, par Exemple, la Flusskrankheit et fiévreux de Maladies d’origine inconnue. Coordonner les cinq nouvelles soutenus par des Réseaux africains Scientifiques locaux.

À côté de « TO-Sequel » les Réseaux DZIF Membres en tant que Partenaires. Ainsi, par exemple, dans le Réseau « Décollage », notamment DZIF – des Scientifiques de l’Université de Bonn, la Lutte contre la Wurmerkrankung la Filariose enregistrer.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *